• Frederik Lozano

La tarte aux fruits

Dernière mise à jour : 17 sept.

Dernièrement en fin de séance, un patient me demandait à quoi sert de parler pour résoudre ses problèmes ? Je lui ai répondu : à réussir ses tartes aux fruits ! Explications…



On peut sincèrement avoir l’impression de perdre son temps à parler d'un problème. Mes problèmes vont-ils changer si j'en parle ? En soi, ceci n’est pas totalement inexacte dans la mesure où une solution prend souvent la forme d’un acte. Mais à bien y regarder, la parole a peut-être une fonction au moins aussi importante que la communication. Une fonction hyper concrète mais cachée ou en tout cas à découvrir...


Prenons un exemple. Imaginez une table sur laquelle on aurait disposé a minima de la farine, de l’eau, du beurre, des oeufs, du sucre et des fruits. Or, vous ignorez tout de la pâtisserie. On vous dit que dans un moment vous allez vous régaler avec une bonne tarte aux fruits. Vous aurez sans doute un peu de mal à faire le lien entre ces ingrédients bruts posés en vrac et la réalisation d’une belle tarte bien dorée.


Les étapes où vous manipulez les ingrédients en les associant dans le bon ordre, avec les bons gestes, les justes proportions, la bonne cuisson, etc. vous seraient simplement inconnues. Il y a aussi de l'art et de la science dans la pâtisserie. Mais pourquoi parler de tarte aux fruits sur un blog de psychologie et de coaching ?


Vous voyez, la mécanique psychologique de la thérapie ou du coaching c’est un peu de la pâtisserie. Remplacez les ingrédients par les morceaux de votre vécu. Par vos pensées, vos émotions, vos ressentis, vos perceptions. Si pour réussir une tarte il faut maitriser la combinaison d’une dizaine d’ingrédients, la liste est nettement plus longue et les combinaisons infinies pour les étapes même les plus simples d'une situation de notre vie.


Remplacez à présent les mains qui vont faire la tarte par vos neurones. Vos fonctions cognitives, votre mémoire, votre système nerveux. Là aussi les moyens actifs pour assembler, pétrir, étaler, garnir, préparer les ingrédients de la tarte de notre vécu sont considérablement plus complexes. Et qu’est-ce qui va activer ces moyens pour prendre les choses en main et se mettre à la réalisation de notre bonne tarte ? C’est justement la parole.

Parler n’est pas que communiquer. Parler c’est mettre en mouvement la mémoire. Réactiver des émotions. Associer des idées. Créer des pensées. Déconstruire et reconstruire des représentations. Parler c’est tester une idée avec un ressenti. C'est agir sur un ressenti avec une idée. C’est virtualiser une scène et s’y projeter. C’est passer au four de notre système nerveux un mot, une phrase dite ou à dire dans une situation et en comprendre le résultat passé ou futur. C’est tout cela mais tellement plus encore…


Vous comprenez l’enjeu véritable de parler ? C’est bien plus que juste raconter une truc à quelqu’un, même à un(e) ami(e), même à un psy. Parler c’est demander à nos milliards de petites mains que sont les neurones et leurs incroyables connexions de se mettre au travail pour fabriquer quelque chose. Mais ce laboratoire de pâtisserie neurocognitive est doublement caché. D’abord il est invisible à notre vue. Ensuite il est largement ignoré si on ne l’a pas étudié pour en faire un métier. Parler c’est mettre la main à la pâte, c’est prendre les choses en main, c’est se mettre à l’ouvrage. L’acte de parler a une portée concrète, rationnelle, mesurable, objective, et au final inimaginable. Si le verbe est créateur, il n’y a qu’un pas pour affirmer la parole comme pâtissière, et votre psy comme chef pâtissier au service d'une vie plus gourmande, plus appétissante, mieux réussie ! Bref...


Pour en revenir à mon patient qui ne croyait pas à l’acte de parler pour résoudre ses problèmes, je dois dire vous en dire davantage. Ce monsieur d’environ 65 ans était venu sur l’insistance de sa compagne épuisée par son caractère colérique. Comme un ultimatum, elle lui avait dit de voir quelqu’un car après plus de 30 ans de mariage, elle était au bord de la rupture. Monsieur est venu pour faire baisser la pression dans son couple. Ça c’est fait ! Mais sans doute pas pour changer sa recette de la tarte aux fruits apparemment indigeste pour ses proches, conjoint et enfants, depuis des décennies. Qu’est-il devenu de ce patient et de son tempérament tempêtueux ? En vérité, je l’ignore. Car cela ne vous étonnera pas, il n’est jamais revenu…


24 vues